Le yoga-club a ouvert ses portes en février dernier. J’ai donc voulu en savoir plus sur sa fondatrice Cyndi Reason  avec qui on parle : parcours atypique, choix de vie, anxiété,  routine matinale, spiritualité  mais aussi de comment devenir le meilleur de nous même, every damn day!

Entrer dans votre mode inspiration

 Marie-Eve & Cindy 

Marie-Eve & Cindy 

(Entre deux tasses de thé tigre du bengal)

Comment t’es-tu retrouvé au Costa Rica et pourquoi es-tu revenue ici?

J’ai étudié au collège Lasalle mais j’ai essayé toute sorte de chose, en cherchant ce qui allait m’allumer, j’ai été styliste, j’ai travaillé dans les bars et restaurants j’ai été directrice des ventes dans le milieu de la mode. J’ai même fait les entrevues pour  être agent de bord avec Air Canada! Je pratiquais le yoga par-ci par là,  ça me permettait de me recentrer. Mais un jour, ce n’était plus assez, j’ai commencé à faire de l’anxiété, des crises de panique. J’étais aussi dans une relation amoureuse qui ne me rendait plus heureuse.

Un matin, je me suis  levée, et je me suis dit que ma vie devait changer que je devais VRAIMENT prendre du temps pour moi et ouvrir mes horizons

 

J’ai commencé mes recherches sur le web et je suis tombée sur une retraite, playa negra, dans la jungle au Costa Rica. Je les ai contacté et je suis partie. J’y ai « travaillé » pendant plus d’un mois et je suis revenue. Je me suis liée d’amitié avec Hali une des propriétaires qui donnait des cours de yoga et des formations. Elle m’a suggéré de faire ma formation professorale, qu’elle en donnerait une à Montréal.  

J’avais en tête de partir mon entreprise mais je ne savais pas quoi.  Je pensais à une boutique, un café et l’idée du studio est apparue!

J’ai fait la formation en ne savant pas si j’allais enseigner, j’étais tellement gênée.  Je n’étais pas à l’aise d’avoir l’attention sur moi, mais si j’allais avoir un studio, je devais comprendre le processus et si une de mes professeurs était malade je devais  pouvoir l’a remplacer.

 J’ai eu une opportunité d’enseigner à Montréal dans un gym de Crossfit tenu par un de mes amis.

Au début, je faisais de l’angoisse juste d’y penser!  J’ai conduit jusqu’au gym à Vaudreuil, et j’ai attendu dans le stationnement avant d’entrer! Je pense que si ça n’avait pas été le gym d’un ami (et de la route que je venais de faire!)  je serais partie ! Je suis finalement entrée, et il y avait 46 personnes. J’avais préparé ma séquence des heures avant. Et en leur disant de prendre une posture confortable j’ai réalisé que la flexibilité n’était pas vraiment au rendez-vous et que toute ma séquence n’allait pas fonctionner! J’ai improvisé et finalement, ca bien été! Ce qui m’a mis en confiance.

J’ai donc fait plusieurs gyms dans la région de Montréal, j’aimais ça donc j’ai continué à enseigner.

 La salle de Barre, pour des fesses de fer.. devons-nous en dire plus

La salle de Barre, pour des fesses de fer.. devons-nous en dire plus

Et tranquillement je montais mon plan d’affaires. Un de mes contacts m’a mentionné qu’un de ses locaux se libéraient. Je n’étais pas prête ni financièrement, ni mentalement mais j’ai continué mes démarches.  Nous nous sommes associés. Il a pu me guider dans mes démarches. J’ai signé le bail et mon plan d’affaires n’était pas final. Le projet a pris 9 mois à monter, nous avons tout refait.

Je voulais que le nom soit simple et efficace. J’ai brainstormé avec des amis et je me suis perdue dans la création du logo, du site web! J’ai décidé d’aller chercher des ressources (Marjorie Cormier Merci!) Lorsqu’elle m’a montré la première version du logo j’ai pleuré de joie.

À partir de là, ce fût des hauts et des bas de constructions!   Malgré plusieurs problèmes, on a continué le projet.

“Je m’investis pas mal dans tout. Jai peint  et vernis le banc, j’ai fais la céramique à la réception et dans les toilettes!”

Et le costa Rica?

Ali et moi on s’est associée pour faire des retraites et des formations professorales au Costa-Rica a playa negra. C’est vraiment elle qui s’occupe de ce volet.

 Cashew - qui est tout ouie 

Cashew - qui est tout ouie 

PLUS SUR TOI

 Ta routine :

Je suis une lève tôt! Lève très tôt même. Je me réveille autour de 6 am. Desfois je peux me réveiller sans cadran a 7 :55 -8 h et j’angoisse car j’ai perdu deux heures ! hahah!

 J’aime prendre mon café tranquille. Oh oui! Un par jour.

Tout est une question de balance et d’équilibre. Si tu peux boire du vin sans en prendre trop pour perdre le contrôle de toi, c’est la même chose au niveau du café et au niveau de prendre soin de soi. Je tente de ne pas aller dans les extrêmes.

C’est ce sur quoi je travaille car j’ai tendance à être excessive 

 Ce que tu fais avant ou après le yoga

Je vais prendre une marche après  - pour absorber l’énergie.Sinon je n’ai pas le rituel avant je devrais peut-être parce que j’arrive vraiment juste au cours !

 Tu fais quoi pour être en forme?

Je fais de la barre. J’adore. Et j’en offre au studio.

Je n’ai jamais été adepte de gym ou de course a pied mais ce n’était pas pour moi, j’ai des problèmes aux pieds et aux genoux. J’aime les sports de planches et les randonnées, le surf et le snow.

Ta retraite de yoga ultime

Ouf ! C’est une bonne celle-là Je ne l’ai jamais vue. Au Péru ou en Amazonie, dans la jungle ou en montagne, rien autour. Il y a des hamacs de suspendus!

3 choses qu’on retrouve toujours dans ton frigo

Lait d’amandes,  vin rouge, sauce piquante.C’est mon chum qui s’occupe de l’épicerie, je ne suis pas une top cuisinière!

 Ce que tu réponds aux personnes qui te mentionnent que le yoga n’est pas pour eux.

Je ne touchais pas mes orteils moi non plus avant de débuter le yoga. Je n’étais tellement pas « groundée ».  J’ai ri durant tout le shavasana la première fois, car j’étais tellement inconfortable. J’aurais dit ca moi-même avant. 

Il y a différents styles de yoga, je leur explique que c’est tellement vaste, qu’ il y a certainement un style pour eux.

 Le dernier cours de yoga auquel tu as assisté

Naada yoga avec Dawn Mauricio, j’ai adoré

Médites-tu?

J’essaies. Je n’ai jamais fais Vipasanna. Mais méditer plus c’est dans mes objectifs 2017 ! Méditer pour moi est mon défi, car avec ma nouvelle entreprise j’ai moins de temps pour moi.

Si tu n’avais pas le yoga-club tu ferais quoi?

Je ne sais pas mais c’aurait un lien avec les chiens et les sauver.

 

 La nouvelle collection :)

La nouvelle collection :)

Qu’elle est la place de la spiritualité dans ta vie

Je n’ai pas de rituel c’est plus une intuition, une « vibe » que je ressens. En fait, j’aime utilisé du Palo Santo (un bois santé qui vient du Péru à brûler ) pour nettoyer  les énergies.

Prépares-tu encore tes cours d’avance

La majorité de temps mais desfois je pense que mon flow va être « the shit » et finalement je me rend compte que ce n’est pas ce que les gens ont besoin.  Alors je modifie.

Ta mission :

Je ne voulais pas un studio ou on « scan » notre carte et on ne connait pas notre nom.C’est l’essence su yoga la connexion, ce n’est pas juste dans la salle de cours. Je veux que les gens se sentent bien quand ils viennent et ne sois pas intimidé.

Un livre coup de cœur :

Living Your yoga –comment intégré ta pratique de yoga à ta vie. Ca ne se lie par d’une traite.& Journey to the Earth de mon premier voyage au Costa Rica.

Ce qu’on sait pas du yogaclub :

Avant c’était une église créole !

Je travaille sur une lignes de vêtements Yoga Club , entre autre je fais affaires avec des compagnies de Montréal seulement. GenreDenis ou Tandem & co, vêtment Mas, Legend Fitwear. Les prix sont plus dispendieux et les marges le sont moins mais c’était important de respecter mes valeurs.  Passez-nous voir

Comment